Toute la poussière du chemin de Jaime Martin et Wander Antunes

La crise de 29 est passée. C’est la misère dans toute l’Amérique. Tom a tout perdu. Sa femme, sa maison, tout. On devine un lourd passé. Afin d’oublier, il traverse le pays en solitaire, se faisant plus ou moins passer pour un misanthrope. Durant son voyage,  il fera plusieurs rencontres et sera amener à rechercher le fils d’un homme mourant. A travers ce périple, les auteurs nous font découvrir différents visages de l’Amérique de la fin des années 20. La ségrégation, l’abus de pouvoir, la misère sont disséminés tout au long de ces pages. Toutefois, et notamment grâce au personnage principal, Tom, nous pouvons voir que même dans des conditions très précaire, certaines personnes continuent de rester désespérément humaines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s